Le Salon Online de l'Équipement Médical

Bien choisir un moniteur multiparamétrique

Un moniteur multiparamétrique est un dispositif médical de surveillance des paramètres vitaux d’un patient. Il est utilisé essentiellement dans les services de soins intensifs, d’hospitalisation ou d’urgences. Généralement, les modèles de base permettent de surveiller l’activité cardiaque (ECG), la pression artérielle (PNI), la respiration (RESP), la saturation en oxygène (SpO2) et la température (TEMP).

Ils affichent la valeur des paramètres tout en présentant leurs courbes d’évolution dans le temps. Pour certains modèles, des modules peuvent être ajoutés pour mesurer d’autres paramètres (etCO2, CO2, pCO2, PI, EEG, EMG, etc.). Ils possèdent des alarmes sonores et visuelles pour signaler au personnel médical tout risque relatif à l’état de santé du patient. Certains moniteurs sont dédiés à une application vétérinaire.

Consulter nos moniteurs multiparamétriques

  • Quelle configuration choisir lors de l’achat d’un moniteur multiparamétrique ?

    Moniteur multiparamétrique modulaire de la marque EMTEL Śliwa

    Il est important de tenir compte des possibles évolutions des applications de monitorage des patients au sein des différents services. Au cours du temps, soit les applications sont appelées à être pérennes, soit elles vont se diversifier.

    On distingue ainsi :

    Selon le champ d’application, il faudra privilégier des modules légers et portables pour les interventions sur le terrain.

  • Comment gérer plusieurs moniteurs multiparamétriques au sein d’un service ?

    Les moniteurs peuvent être reliés à une centrale de surveillance patient. Celle-ci permet aux équipes de soins d’avoir un œil sur les paramètres de l’ensemble des patients connectés à un moniteur. Elle dispose d’alarmes en cas de problèmes observés lors de la mesure.

    Les centrales de surveillance patient sont des outils puissants et efficaces. Elles se distinguent principalement par le nombre de patients (lits) qu’elles peuvent surveiller simultanément. Certaines permettent d’aller jusqu’à la surveillance de 48, voire 66 patients en même temps, avec des affichages sur plusieurs écrans haute définition. Quelquefois le logiciel d’analyse des signaux, et notamment des arythmies, permet de réduire les fausses alarmes sans compromettre la sécurité des patients.

    Il existe des centrales de surveillance spécifiques au secteur vétérinaire et d’autres au monitorage fœtal. Dans ce dernier cas, la centrale affiche les paramètres fœtaux et maternels (cf question 4).

  • Quelles sont les options disponibles pour les moniteurs multiparamétriques ?

    Outre la configuration du moniteur, il est intéressant de prendre en considération les options suivantes :

    • La transmission des données sans fil : l’absence de cordons de connexion peut s’avérer un atout au sein du milieu hospitalier, notamment pour le monitorage ambulatoire. Elle limite les risques d’infection, les incidents de débranchement, etc. Cependant, se pose la question de la sécurité du réseau informatique et des données transmises. Ce genre de systèmes peut en effet être piratés, ce qui peut conduire non seulement au hacking de l’appareil mais du serveur de l’hôpital tout entier. Ces dernières années, les “ransomwares” se sont multipliés ; il s’agit de logiciels de cyberattaques qui envoient des demandes de rançons pour débloquer les ordinateurs touchés. Le refus peut conduire au vol d’une multitude de dossiers de patients.

     

    • L’interopérabilité des données mesurées : dans les cas où les données viennent de plusieurs modules de monitorage, le système doit pouvoir toutes les intégrer, les reconnaître et les gérer.

     

    • Le défibrillateur intégré : cela est très utile pour une intervention immédiate en cas d’arrêt cardiaque. Ce genre de moniteurs avec défibrillateur intégré est notamment utilisé dans les services d’urgences.

     

    • L’écran tactile : il est devenu quasi-incontournable dans l’utilisation des systèmes de monitorage.

     

    • Le mode d’alimentation : il existe des modèles fonctionnant sur batterie. Ils sont surtout dédiés à un usage sur le terrain (pour la médecine d’urgence par exemple) ou en mode alternatif en cas de coupure d’électricité.

    Les différentes options:

    • La transmission des données sans fil
    • L’interopérabilité des données mesurées
    • Le défibrillateur intégré
    • L’écran tactile
    • Le mode d’alimentation
  • Y a-t-il des champs d’applications spécifiques pour les moniteurs multiparamétriques ?

    Moniteur fœtal de la marque Huntleigh

    On peut en noter deux sortes :

    • Les moniteurs fœtaux et maternels : ils sont dédiés à la mesure des signes vitaux du fœtus et de la femme enceinte. Ces systèmes permettent de surveiller l’activité utérine et fœtale, notamment la fréquence cardiaque du fœtus. Ils disposent en outre de fonctions avancées de monitorage maternel portant notamment sur la température, la saturation en oxygène, l’ECG et la mesure non invasive de la pression artérielle. Ils offrent des capacités de visualisation étendues y compris pendant l’accouchement, avec un écran couleur et un écran secondaire. Certains moniteurs disposent aussi d’un mode post-accouchement.

     

  • Y a-t-il des précautions à prendre lors de l’installation et de l’utilisation d’un moniteur multiparamétrique ?

    Pour l’installation d’un moniteur multiparamétrique, il faut en premier lieu s’assurer que l’on dispose d’un réseau électrique répondant aux normes de sécurité.

    Il faut éviter d’installer un moniteur à proximité des champs magnétiques, comme une salle IRM par exemple. Il faut également éviter au maximum de plier les câbles ECG ou de les tirer et veiller à ne pas faire couler, lors du nettoyage, de liquide dans l’appareil.

    L’utilisation de l’appareil requiert une formation adéquate, idéalement effectuée par le fabricant. Elle a généralement lieu lors de la mise en service de l’appareil. L’infirmier utilisateur peut analyser grossièrement les tracés ECG s’il a été formé par un médecin, mais l’analyse plus fine devra impérativement être effectuée par un médecin compétent.

Guides connexes
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...
Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *