Bien choisir un tensiomètre

Un tensiomètre est un dispositif médical permettant de mesurer la pression artérielle systolique et diastolique de façon non invasive.

Consulter nos tensiomètres

  • Quels sont les différents types de tensiomètre ?

    Tensiomètre électronique au bras de la marque OMRON

    Il existe deux principaux types de tensiomètres : électroniques ou manuels.

    Tensiomètres électroniques : ils mesurent automatiquement la pression artérielle et offrent un affichage digital de la mesure. Ils sont surtout utilisés par des patients dans le cadre de l’automesure mais aussi de plus en plus par les professionnels de santé. Il existe deux principaux types de tensiomètres électroniques :

    • Au bras : ces appareils simples d’utilisation sont composés d’un brassard et d’un manomètre électronique. Les tensiomètres électroniques au bras peuvent être plus douloureux lors de la prise de mesure que des modèles au poignet.
    • Au poignet : ils disposent d’un brassard que l’on attache autour du poignet. Le boîtier du manomètre électronique est directement fixé sur le brassard, ce qui permet un gain de place important. Ces appareils sont idéaux pour les patients souvent en déplacement.
    Tensiomètre manobrassard de la marque Spengler

    Tensiomètre manobrassard de la marque Spengler

    Tensiomètres manuels : ces tensiomètres traditionnels sont principalement destinés aux professionnels de santé. Ils permettent de mesurer la pression artérielle du patient par la méthode auscultatoire. Ils s’utilisent avec un stéthoscope et un brassard gonflable relié à un manomètre à aiguille. Il en existe deux sortes :

    • Les manobrassards : ces appareils sont les premiers à avoir été commercialisés. Ils disposent du manomètre fixé directement sur le brassard et les valeurs de pression se lisent sur le cadran à aiguille. Beaucoup de professionnels utilisent ce type d’appareils pour leur grande précision. En raison de leur poids (manomètre placé sur le brassard), les manobrassards peuvent toutefois être plus difficiles à poser sur des enfants ou des personnes âgées. Les pédiatres et gériatres choisiront donc préférablement les manopoires qui ont un brassard plus léger car le manomètre n’est pas fixé directement dessus.
    • Les manopoires : ces appareils sont les plus populaires de tous les tensiomètres. Ils disposent du manomètre au niveau de la poire et non du brassard. La poire est la partie du dispositif qui permet de gonfler le brassard pour prendre la tension. A la différence des manobrassards, les manopoires permettent de changer le brassard très rapidement pour s’adapter à la morphologie du patient, en retirant simplement le tube qui relie le manomètre au brassard. Un avantage indéniable pour les médecins généralistes qui voient passer dans leurs cabinets des personnes de tous âges et de tous poids. Seul bémol : l’utilisateur devra supporter à chaque utilisation le poids du manomètre sur la poire.
  • Faut-il choisir un tensiomètre manuel ou électronique ?

    Tensiomètre électronique au poignet de la marque Beurer

    Tensiomètre électronique au poignet de la marque Beurer

    Chacun de ces modèles possède des avantages et des inconvénients.

    Modèles électroniques : dans l’ensemble, les appareils électroniques permettent une lecture largement simplifiée de la pression artérielle. Ces tensiomètres sont totalement autonomes, on les appelle parfois auto-tensiomètres. Il suffit de placer le brassard et d’appuyer sur le bouton marche. L’appareil effectue automatiquement le gonflage du brassard et indique la mesure de la pression artérielle systolique et diastolique en affichage digital. Sur l’écran, on peut lire ces deux chiffres suivis du pouls. Certains modèles proposent en outre d’autres fonctionnalités telles que la détection de l’arythmie. Par ailleurs, la mémoire de l’appareil permet d’afficher des mesures antérieures, le rendant ainsi plus adapté à de l’automesure à domicile chez des patients dont le suivi nécessite une prise régulière de la pression artérielle.

    • Modèles au poignet : ils sont plus légers et faciles à transporter que ceux au bras, ce qui est un avantage dans le cadre de l’automesure notamment pour les personnes souvent en déplacement. En revanche, leur mesure est souvent moins précise que celle obtenue avec les autres tensiomètres.
    • Modèles au bras : ils donnent une mesure fiable de la pression artérielle et sont parfaitement adaptés pour de l’automesure à domicile ou pour un médecin dans son cabinet.
    Tensiomètre manopoire de la marque Spengler

    Tensiomètre manopoire de la marque Spengler

    Modèles manuels : les tensiomètres manuels sont essentiellement utilisés par le personnel médical. Ils sont généralement plus précis mais ils demandent une maîtrise parfaite de la procédure de mesure qui est entièrement manuelle.

    • Manobrassards : leur avantage principal est qu’ils assurent une plus grande finesse lors de la mesure. Ils sont par ailleurs moins contraignants pour le médecin qui n’aura pas à supporter le poids du manomètre sur la poire. Mais l’inconvénient est que le poids du manomètre devra du coup être supporté par le bras du patient. Les manobrassards seront par conséquent plus difficiles à poser sur des bébés ou des personnes âgées.
    • Manopoires : ces tensiomètres sont plus légers au niveau du brassard et donc plus confortables pour le patient. Ils sont également plus simples à poser et le brassard peut se changer très rapidement (par opposition aux manobrassards). En cas d’usure, il sera plus facile de remplacer le brassard.
  • Quels sont les autres paramètres à prendre en compte lors du choix d’un tensiomètre ?

    Vous devrez prendre en compte un certain nombre de paramètres lors de l’achat d’un tensiomètre tels que le type d’appareils (cf questions 1 et 2) ou encore la taille du brassard (quelle circonférence ? souple ? pré-perforé ? etc.).

    Si vous souhaitez vous munir d’un modèle électronique, il est important de vérifier s’il propose certains des éléments suivants :

    – Détection des arythmies ;
    – Détection des mouvements ;
    – Indication d’hypertension ;
    – Mémorisation des mesures précédentes ;
    – Un bon rapport fiabilité des résultats /prix.

  • Quelles sont les nouvelles fonctionnalités disponibles sur les appareils électroniques ?

    Les tensiomètres électroniques connectés connaissent une popularité croissante et sont très adaptés dans le cadre de l’automesure. Simples d’utilisation et peu encombrants, ils offrent la possibilité de transférer les résultats via Wifi ou Bluetooth sur un smartphone, une tablette ou un PC. Ils assurent donc un suivi plus complet du patient (régularité des mesures, comparatif et suivi de l’évolution de la tension) et permettent un partage des mesures avec un médecin.

    Ces auto-tensiomètres connectés fidélisent davantage le patient sur la prise régulière de mesures à domicile et favorisent l’assiduité des automesures.

Guides connexes
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...
Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *