Bien choisir un thermomètre médical

Un thermomètre médical est un dispositif médical servant à mesurer et afficher la température corporelle. Cette mesure permet de diagnostiquer des cas de fièvre, symptôme de nombreuses maladies ou infections. Il y a différentes manières de prendre la température et on trouve sur le marché plusieurs types de thermomètres qui seront présentés dans ce guide.

Consulter les thermomètres médicaux

  • Comment choisir un thermomètre médical ?

     

    Plusieurs critères généraux sont à prendre en compte lors de l’achat d’un thermomètre médical tels que l’application, le type de thermomètre, le confort du patient ou encore les conditions d’hygiène et de sécurité.

    • La zone d’application : la mesure de la température peut être rectale, buccale, tympanique, frontale ou axillaire. En fonction de chaque cas, on choisira une zone plutôt qu’une autre (cf question suivante). Certains thermomètres sont adaptés à des applications spécifiques comme la pédiatrie.
    • Le type de thermomètre : il existe plusieurs types de thermomètres médicaux qui se répartissent en deux grandes familles : les modèles analogiques classiques en verre et les modèles électroniques. Les thermomètres électroniques peuvent être à sonde ou à infrarouges (sans contact).
    • Le confort : on trouve différents types d’embouts, souples ou rigides. Certains sont à usage unique pour éviter la contamination entre les patients. En pédiatrie, les embouts peuvent prendre la forme de tétines pour faciliter l’utilisation sur les jeunes patients. Les thermomètres sans contact offrent un confort accru.
    • Mesures d’hygiène et de sécurité : en fonction de leur type et de l’application, les thermomètres médicaux requièrent certaines mesures d’hygiène et de sécurité. Par exemple, les thermomètres électroniques à infrarouges sans contact ne nécessitent aucun nettoyage après utilisation et sont plus sûrs pour les patients, comparés à des thermomètres analogiques.

    Critères de choix :

    • application
    • type de thermomètre
    • confort
    • hygiène
    • sécurité
  • Quelles sont les caractéristiques techniques à prendre en compte lors du choix d’un thermomètre médical ?

    Plusieurs caractéristiques techniques entrent en jeu lors du choix d’un thermomètre médical telles que la rapidité d’affichage, la précision ou encore la plage et l’unité de mesure.

    • Facilité et rapidité d’utilisation : certains modèles électroniques proposent un temps de réponse très rapide. Ils disposent également d’un écran digital permettant un affichage simple et concis. Les thermomètres à infrarouges ont une vitesse de lecture quasi-instantanée.
    • Précision et fiabilité : la précision et la fiabilité dépendent de la zone de mesure de la température et du respect des consignes d’utilisation. La voie rectale reste la plus fiable en terme de précision de la température.
    • Polyvalence : certains thermomètres sont polyvalents et peuvent servir à plusieurs applications grâce à l’utilisation de différents embouts.
    • Plage de mesure : les plages de mesure de la température peuvent varier en fonction des modèles. Elles sont généralement comprises entre 35°C et 42°C.
    • Unités de mesure : les thermomètres indiquent la température du corps en degré Fahrenheit (°F) ou en degré Celsius (°C). Aux Etats-Unis, les températures sont mesurées en Fahrenheit et dans la plupart des autres pays en Celsius.
  • Quelles sont les zones de mesure de la température et leurs différences ?

    Les zones de mesure diffèrent pour prendre la température. Elles peuvent être rectales, buccales, frontales, tympaniques ou axillaires.

    • Voie rectale :
      • Utilisation : la sonde du thermomètre analogique ou électronique est introduite dans le rectum. Cette technique est particulièrement utilisée chez les nourrissons ou les très jeunes enfants.
      • Avantages : il s’agit de la méthode la plus fiable et la plus précise car elle donne la température centrale du corps.
      • Inconvénients : c’est une méthode qui est inconfortable pour le patient. Elle nécessite de bien positionner l’enfant pour des raisons de sécurité et de bien désinfecter l’embout à chaque utilisation.
    • Voie buccale :
      • Utilisation : la sonde du thermomètre analogique ou électronique est placée sous la langue du patient. Celui-ci doit garder la bouche bien fermée et respirer par le nez durant la prise de mesure.
      • Avantages : cette méthode est facile à utiliser pour les patients autres que les nourrissons et les jeunes enfants.
      • Inconvénients : cette technique est moins précise que par voie rectale. La mesure reste fiable à condition que la bouche du patient soit bien fermée durant la prise de température. Il est nécessaire d’attendre 15 minutes après l’absorption de boissons ou de nourriture avant de procéder à la mesure. Il faut également bien nettoyer le thermomètre après usage.
        À noter : pour des raisons de sécurité, un thermomètre analogique en verre cassable ne pourra pas être utilisé par voie buccale chez un bébé ou un jeune enfant. Dans ce cas, on utilisera plutôt un thermomètre tétine.
    • Voie temporale/frontale :
      • Utilisation : cette prise de mesure peut se faire avec un thermomètre électronique à infrarouges sans contact ou via une bandelette qui se pose directement sur le front.
      • Avantages : c’est une méthode facile et rapide à utiliser. Pratique, cette méthode permet de ne pas déranger le patient. Dans le cas du thermomètre à infrarouges, c’est une méthode hygiénique car elle est sans contact.
      • Inconvénients : la mesure est moins précise que les mesures par voie rectale ou tympanique.
    • Voie tympanique ou auriculaire :
      • Utilisation : on utilise un thermomètre électronique auriculaire. La sonde est introduite dans le conduit auditif. Il est possible d’utiliser des embouts à usage unique.
      • Avantages : c’est une méthode facile et rapide à utiliser.
      • Inconvénients : cette technique est fiable mais la présence éventuelle d’un bouchon de cérumen peut fausser le résultat. Il est aussi indispensable de suivre les consignes d’utilisation pour ne pas abîmer l’oreille du patient.
    • Voie axillaire :
      • Utilisation : la sonde du thermomètre analogique ou électronique est placée sous l’aisselle du patient, bien au centre. Ce dernier doit replacer son bras le long du corps.
      • Avantages : c’est une méthode facile à utiliser.
      • Inconvénients : c’est une méthode peu fiable et peu précise en raison de l’air qui passe sous les aisselles.

    Zones de mesure :

    • voie rectale
    • voie buccale
    • voie temporale/frontale
    • voie tympanique ou auriculaire
    • voie axillaire
  • Pourquoi les thermomètres classiques en verre sont de moins en moins utilisés ?

    Thermomètre à gallium de la marque Wuxi Medcare Instrument Co., Ltd.

    Les thermomètres analogiques en verre peuvent être rectaux, buccaux ou axillaires. Autrefois considérés comme la référence, ils sont aujourd’hui nettement moins utilisés pour plusieurs raisons.

    Tout d’abord, la mesure qui est indiquée sur un axe gradué est difficilement lisible et il faut attendre plusieurs minutes avant d’obtenir la température exacte du patient. Ces thermomètres peuvent aussi se casser facilement puisqu’ils sont en verre et ne peuvent en aucune façon être utilisés par voie buccale sur des bébés ou des jeunes enfants.

    À noter que les thermomètres au mercure ont quasiment disparu en raison de la toxicité du mercure. Ils ont été remplacés par des modèles renfermant un mélange de gallium, d’étain et d’indium qui, sous l’effet de la chaleur, se dilatent dans le thermomètre.

  • Pourquoi choisir un thermomètre digital électronique ?

    Thermomètre électronique à infrarouge de la marque Medisana

    Ces thermomètres sont populaires en raison de leur rapidité d’affichage et de leur facilité d’utilisation. Certains modèles disposent en plus de la technologie infrarouge sans contact.

    • Rapidité d’affichage : les thermomètres électroniques disposent d’une vitesse d’exécution plus rapide que les traditionnels modèles analogiques en verre. Certains thermomètres rectaux offrent un affichage numérique très rapide, de l’ordre d’une vingtaine de secondes, ce qui constitue un avantage indéniable lors de la prise de température sur un nourrisson par exemple.
    • Facilité d’utilisation : les thermomètres électroniques permettent de lire facilement et clairement la mesure sur un écran digital. En plus, lorsque la température est prise, un signal sonore indique à l’utilisateur qu’il peut lire la mesure.
    • Modèles à infrarouges sans contact : ces thermomètres permettent de mesurer la température à distance, sans toucher le corps du patient.
      • Avantages : ces modèles limitent grandement les risques de contagion. Ils offrent une meilleure hygiène et une plus grande sécurité. Ils permettent de ne pas déranger le patient lors de la prise de température, ce qui est particulièrement utile lorsqu’on souhaite prendre la température d’un enfant qui dort par exemple.
      • Inconvénients : la mesure est a priori moins fiable que les modèles analogiques ou électroniques avec contact car la prise de mesure est effectuée “hors du corps”. Leur coût est plus élevé.
  • Quelles sont les options possibles sur les thermomètres médicaux ?

    Thermomètre Bluetooth portable de la marque TaiDoc Technology

    Nous pouvons citer deux types d’options devenues très populaires sur les thermomètres médicaux : les modèles parlants et les modèles connectés.

    • Thermomètres “parlants” ou “vocaux” : il existe des thermomètres électroniques sans contact révolutionnaires qui lisent la température en moins d’une seconde et disposent d’une fonction vocale pour les aveugles et malvoyants. Cette fonction vocale peut être en plusieurs langues.

     

    • Thermomètres connectés : le thermomètre n’a pas échappé à la populaire tendance des « wearables«  et objets connectés. Certains modèles sont désormais dotés d’une technologie capable de contrôler la température en continu et à distance. Ces thermomètres connectés sont particulièrement utiles pour suivre la température des bébés sans les réveiller ni même rentrer dans leur chambre. Ces modèles se présentent en général sous la forme d’un patch adhésif qui peut se fixer à différents endroits du corps (sur le front, sous le bras, etc.). Le patch est relié à une application pour smartphone qui reçoit les données via la technologie Bluetooth.
Guides connexes
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...
Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *